Le Concept

Le LongBoat est un nouveau type de bateau gonflable, dont les deux points forts sont la facilité de transport et les qualités dynamiques. La coque du SpearFish 450 ne pèse de 25 kilos et pliée elle trouve sa place dans un coffre de voiture, même compacte. Grâce à son ratio longueur largeur élevé (4 à 1), le LongBoat n’a pas besoin de « gros » moteur pour aller vite. Avec un hors-bord de seulement 6 chevaux, il plane sur l’eau et atteint déjà 15 nœuds (28 km/h) avec une ou deux personnes à bord. Les avantages sont multiples : ces « petits » moteurs électriques ou thermiques sont peu coûteux à l’achat et à l’entretien et ils sont légers. Un 6 chevaux thermique pèse 24 kg, alors que la plupart des moteurs de 8 et 10 chevaux tutoient la barre des 40 kg. Même tout seul, on peut manipuler la coque et le moteur, un très grand avantage pour les mises à l’eau et le rangement du matériel. Enfin, on peut naviguer librement à bord d’un LongBoat sans être détenteur du permis bateau, mer ou fluvial : le permis n’est demandé qu’au-delà de 6 chevaux.

 

Le LongBoat bénéficie d’une avancée technologique qui est son fond en tissu 3D appelé aussi « dropstitch ». Le fond du bateau peut être gonflé à 11 PSI, ce qui en fait un fond très dur, comparable aux semi-rigides. L’avantage du modèle SpearFish est sa carène en V très marqué à l’avant, qui lui permet de couper les vagues et de passer à travers le clapot. Notre LongBoat est homologué en catégorie D : vagues jusqu’à 50 cm et vent de force 4 Beaufort. Le SpearFish est en outre équipé d’un capot souple à l’avant qui a pour fonction de dévier les embruns dans le clapot. Il protège les passagers et permet de stocker du matériel à l’abri à l’avant du bateau.

 

Chaque bateau dispose d’une plaque d’homologation CE et est vendu avec un formulaire dit DEC (Déclaration Ecrite de Conformité) qui permet à son propriétaire de l’immatriculer en l’envoyant aux Affaires Maritimes (démarche obligatoire si l’on veut naviguer en mer à plus de 300 m du rivage, mais gratuite).